Marques

  • Altercore

    Altercore

    Une marque polonaise née en 2013

    Altercore est une marque indépendante polonaise de chaussures pour homme et femme créée en 2013. Née de la fusion des mots alternatif et hardcore, Altercore puise ses inspirations dans la culture punk, un des premiers mouvements à répandre le concept du véganisme

    Fabrication européenne et éthique 

    La marque porte une grande attention à la qualité de ses produits et au processus de fabrication. Les chaussures sont fabriquées en Pologne, à partir de tissus synthétiques de haute qualité, imperméables et isolants, pour remplacer le cuir, dans le respect des hommes qui les conçoivent et des animaux. 

  • April 77
  • Article22

    Article22

    Au Laos, ARTICLE22 emploie plus de 15 familles d’artisans (mari et femme) dans le village de Ban Naphia, et plusieurs artisans de la capitale laotienne. Parmi eux, on trouve des sérigraphes, orfèvres, et tisserands dont une coopérative de femmes qui tissent à la main les pochons des bijoux.

    Aux Etats Unis, la marque ARTICLE22 est membre de la Fédération de Commerce Equitable (Fair Trade Federation) et a été reconnue depuis sa création en 2011 comme une des marques pionnières transformant des armes en bijoux et dont l’impact social est au cœur de sa mission.

    Entre 1964 et 1973 lors de la guerre du Vietnam plus de 2 millions de tonnes de bombes ont été larguées sur les terres du Laos, pays le plus bombardé de l’histoire de l’humanité. Dès les années 70, les artisans et paysans du Laos recyclent ces bombes en cuillères en récupérant le métal des obus. Elizabeth Suda et Camille Hautefort, co-fondatrices de la marque Article22, s’inspirent de ce savoir-faire unique et transforment ces restes de bombes en bijoux depuis 7 ans maintenant, dans le but de lever des fonds en collaboration avec l’ONG MAG (Mines Advisory Group) qui finance les opérations de déminage. Les artisans, issus d’une des provinces les plus touchées par les bombardements au Laos, travaillent en étroite collaboration avec Article22 pour créer ces bijoux uniques. Les bijoux deviennent dès lors des objets synonymes de bonheur, de courage, de paix, de réparation et de réconciliation.

    Les bijoux d ‘ARTICLE22 comptent beaucoup de fans et ambassadeurs de la marque qui raffolent de la marque. En 2016, l’actrice Emma Watson a partager l'histoire de la marque sur le fameux Ellen Show de Ellen de Generes.

  • Ashoka

    Ashoka

    ASHOKA Paris est une marque de maroquinerie française, haut de gamme, éthique, écoresponsable et vegan. Les sacs et accessoires sont fabriqués dans des matières innovantes qui ne sont pas d'origine animale. Les collections sont imaginées à Paris. Les matières vegan utilisées viennent d'Italie. La doublure intérieure des sacs et accessoires est fabriquée à partir de bouteilles de plastique recyclé. ASHOKA Paris est une marque engagée. Une partie de leurs bénéfices sont reversés à des associations de défense animale.

  • Baby Turns Blue

    Baby Turns Blue

    Une marque parisienne au look audacieux

    Baby Turns Blue est née du travail de Milena Walter, une parisienne qui ne trouvait pas d’accessoires vegan qui lui plaisaient, à un prix juste et au processus de fabrication éco-responsable. Elle a d’abord créé ses propres accessoires à partir d’anciennes vestes en cuir, avant de se mettre en relation avec un producteur italien d’Apple Skin, une matière créée avec des déchets de pomme. L’aventure Baby Turns Blue était lancée. 

    Ceintures, manchettes mais aussi harnais et tours de cou, les produits de Baby Turns Blue sont pour les femmes audacieuses, exprimant leurs sensualité et sexualité en toute liberté. La marque propose d'utiliser de jolis accessoires pour sublimer nos corps et nous montre qu’ils peuvent s’incorporer dans nos vestiaires et leur donner du caractère

    Une marque engagée

    Vegan et labellisée PETA, Baby Turns Blue utilise exclusivement de l’Apple Skin sourcée en Italie. Cette matière a gagné le Technology and Innovation Award en 2018. Elle  est durable et innovante et se nettoie facilement. Le mode de production de la marque s'inscrit dans un processus zéro déchet.

    Tous les produits sont imaginés et créés à Paris. Ils existent dans différentes tailles et s’adaptent à toutes les morphologies. Dans un soucis de durabilité maximale des produits, la marque délivre des conseils précis de bon entretien.

  • Back

    Back

    Back, ses fournisseurs et tous les sous-traitants s’engagent à ne faire preuve d’aucune discrimination à l’embauche et à ne pas recourir au travail des enfants. Seuls les travailleurs âgés de plus de 15 ans ou plus qui ont dépassé l'âge de la scolarité obligatoire peuvent être embauchés (Convention 138 de l'OIT). Les salaires et avantages sociaux payés pour une semaine normale de travail respectent au minimum les normes juridiques et sont suffisants pour répondre aux besoins fondamentaux des travailleurs et de leurs familles. Le temps de travail doit être conforme aux lois applicables. En tout état de cause, les travailleurs ne doivent pas de manière régulière travailler plus de 48 heures par semaine et doivent bénéficier d’au moins un jour de congé par période de sept jours. Les heures supplémentaires doivent être volontaires ne doivent pas dépasser 12 heures par semaine, et doivent toujours être rémunérées à un taux majoré. L’environnement de travail doit être sûr et hygiénique. Les abus physiques, menaces d'abus physique, de punitions inhabituelles ou de discipline sont proscrits. Toute autre forme de harcèlement et d'intimidation de la part de l'employeur sont strictement interdites.

  • Basus
  • Brick
  • Canussa

    Canussa

    Canussa est une jeune marque espagnole, qui met au cœur de son travail le respect de l’environnement, des humains et des animaux. 

    Tous les articles Canussa sont fabriqués en Espagne par des artisans qualifiés, qui travaillent au sein d’ateliers respectant des standards élevés en termes de sécurité et de responsabilité sociale. Les produits sont fabriqués à la main, ce qui leur confère une grande qualité.

    Les produits Canussa sont fabriqués dans une matière vegan écologique. Il s’agit d’une microfibre fabriquée en Espagne très proche du cuir traditionnel en termes de visuel et de toucher, et aux propriétés inégalées, sans agents toxiques. Ce matériau est par ailleurs recyclable

    Les doublures sont fabriquées avec du textile Recover, conçu avec des bouteilles en plastiques recyclées. 

    Canussa est associée à l’association One Tree Planted : à chaque sac vendu, un arbre est planté. Les arbres purifient notre air et notre eau, et participent à maintenir la biodiversité de notre planète.

  • Colorful Standard

    Colorful Standard

    Des basiques durables et intemporels

    Proposer des vêtements durables et intemporels : c’est de cette façon que la marque danoise Colorful Standard s’engage en faveur d’une mode plus responsable. Les vêtements, fabriqués avec du coton biologique, sont conçus pour durer longtemps.

    Une fabrication transparente

    Les vêtements Colorful Standard sont fabriqués au Portugal par une équipe qualifiée, avec laquelle la marque a établi une relation étroite. 

    Les conditions de travail sont équitables, conformément au droit du travail de l'Union européenne. 

    La marque invite qui le souhaite à venir visiter l’usine de production :

    RTG Textiles

    Rua do Comércio nº116, Manhente

    4750-561 Barcelos, Portugal.

    Engagement social

    Colorful Standard reverse chaque année 5% de son chiffre d’affaire à des œuvres caritatives. Dernièrement la marque a participé au financement du club de football FC Masi Manimba de la République démocratique du Congo.

  • Cossac

    Cossac

    COSSAC, une marque contemporaine faite pour durer

    La marque Cossac, créée en 2014, est le fruit du travail et de la réflexion d’Agatka Kozak sur l’industrie de la mode. Née en Pologne, Agatka a étudié et travaillé à Barcelone et Istanbul avant de poser ses valises à Londres, où elle crée son label Cossac. Depuis sa création, la marque et sa créatrice ont fait l’objet de plusieurs couvertures presse grand public comme Nylon ou Glamour.

    Eco-responsable, la marque promeut une mode engagée et économe. Les vêtements sont intemporels et les collections capsules permettent de concevoir un vestiaire cohérent, pensé dans son ensemble et non pièce par pièce, et où la qualité est privilégiée à la quantité. 

    Responsabilité sociale et environnementale

    Les matériaux utilisés (Tencel, Modal, coton bio...) témoignent de cet engagement. Cossac accorde une grande importance à la manière dont ces matériaux sont produits et à leur impact environnemental, cherchant toujours à améliorer son processus de fabrication afin qu’il soit le plus responsable et éthique possible. Les tissus utilisés pour les collections sont donc éthiques, à faible impact environnemental, les matières naturelles sont biologiques.

    La marque d’Agatka Kozak travaille exclusivement avec des usines de taille réduite, certifiées ISO et GOTS, situées en Europe, au Portugal et en Turquie. Cossac s'assure que les employés travaillent dans des conditions justes et équitables et qu'ils ne sont exploités sous aucune forme. Agatka se rend régulièrement dans ses usines partenaires pour s'assurer que les processus sont supervisés et conformes aux normes de production éthiques.

  • CVM·ILLE

    CVM·ILLE

    CVM·ILLE est une nouvelle marque de bijoux non-genrés, durables et vegan. D'inspiration antique, ce sont des pièces originales et de qualité fabriquées entièrement à la main à Paris pour tou·te·s et à prix justes.La marque est réellement soucieuse de créer dans un affranchissement de la binarité des genres, de travailler en circuit court local, avec des artisan·es qualifié·es, dans une démarche de création et de consommation responsable et respectueuse de l'environnement, des humain·es et des animaux. Tous les métaux sont recyclés, les bureaux de création sont alimentés en électricité d'origine renouvelable ; les shootings sont certifiés cruelty free (makeup, coiffure, tenues...) et réalisés uniquement à partir d'éléments de seconde main dans une démarche zéro déchet.

    Pour chaque bijou acheté, 2% du prix de vente sont reversés à l'Association Les Luttes à Lier pour la création du Premier Sanctuaire Animaliste (Vegan & Antispéciste) en région parisienne.

  • Dedicated

    Dedicated

    Dedicated est une marque suisse qui existe depuis 2006.

    L’ambition de Dedicated est de proposer une mode belle et durable à la fois.

    La marque utilise des matières à faible impact environnemental, comme du coton certifié GOTS et Fairtrade, du polyester recyclé GRS et des fibres naturelles telles que Tencel Lyocell. Dedicated et ses fournisseurs partagent les mêmes valeurs et travaillent sur des partenariats de long terme, ce qui leur permet de grandir ensemble et en toute confiance. Toutes les usines partenaires de Dedicated sont auditées, pour valider les normes sociales fiables et légitimes.

    Pour ce qui est du style, Dedicated collabore avec des photographes, illustrateurs et designers emblématiques du monde entier, pour proposer des collections uniques et diversifiées.

  • Denise Roobol

    Denise Roobol

    DENISE ROOBOL, une marque eponyme de sacs et d'accessoires vegan de Rotterdam. Après 4 années d'études à l'Académie de design Willem de Kooning, Denise Rooobol décide de créer sa propre marque pour exprimer sa vision d’une mode très proche de la nature. Son design est minimaliste et fonctionnel. Denise Roobol n'utilise que des matériaux vegan de haute technologie, en particulier de la microfibre réalisée à partir de fibres synthétiques compressées, résistantes à l'eau. Les produits DENISE ROOBOL sont fabriqués à Guangzhou, à 3 heures de route de Hong Kong, dans un petit atelier où travaillent 10 à 15 artisans expérimentés, dans un espace lumineux et spacieux.

  • Dr Martens
  • Ecoalf

    Ecoalf

    Ecoalf, une marque espagnole engagée depuis plus de 10 ans

    Depuis 2009, Ecoalf a pour objectif de proposer la première génération de produits de mode fabriqués à partir de matériaux recyclés de même qualité, conception et propriétés techniques que les meilleurs produits non recyclés. Ecoalf est ainsi à l’origine de nombreux projets qui vont tous dans ce sens, comme par exemple le projet Ecoalf Upcycling the Oceans, qui propose les chaussures Ocean Waste, dont les semelles sont faites d'algues et de tissu recyclé à partir de bouteilles en plastique récupérées au fond de l'océan. 

    Ecoalf est la première et la seule marque de mode en Espagne à être reconnue pour son engagement envers les hommes et la planète, en recevant la certification B Corp ™. B Corp ™ est un mouvement mondial de personnes qui utilisent les entreprises comme une force régénératrice de la société. 

    Tous les fournisseurs qui travaillent avec Ecoalf disposent d’au moins une des certifications Bluesign® ou STANDARD 100 de OEKO-TEX®.

     

  • Embassy of Bricks and Logs

    Embassy of Bricks and Logs

    La transparence, un engagement fort 

    Embassy of Bricks and Logs prend position contre les mauvaises pratiques de l'industrie de la mode, tout en maintenant un standard de qualité sans compromis. L’ambition de la marque : créer des pièces durables et contemporaines, grâce à un savoir-faire exceptionnel et s’inscrire à contre-courant de la surproduction des grands acteurs de la mode d’aujourd’hui. Embassy communique abondamment sur les matériaux utilisés, les conditions de travail et de développement, partant du principe qu’ils ne sont pas parfaits, qu’ils peuvent toujours progresser, et que c’est essentiel de le dire.

    Une recherche d’innovation constante

    Les articles Embassy of Bricks and Logs sont conçus en Allemagne et fabriqués dans d’excellentes conditions en Chine. Les partenaires de Embassy of Bricks and Logs sont capables de garantir de bonnes conditions de travail à leurs employés, dans une atmosphère amicale, voire familiale, et sur le long terme. Chaque étape de la production est réalisée en interne, si bien que le circuit est le plus transparent possible. La plupart des fournisseurs de tissus viennent de Corée du Sud, qui offre les meilleures qualités de tissus de l'industrie textile d'Extrême-Orient. 

    Les fabricants sont majoritairement certifiés (Oeko-tex ou Bluesign). Embassy of Bricks and Logs utilise des rembourrages et des duvets artificiels et mène constamment des recherches sur le sujet, afin de trouver la matière la plus durable

    L’un des matériaux de rembourrage utilisé est appelé E100, un matériau fabriqué à partir de bouteilles PET recyclées provenant des décharges chinoises, plus robuste et rebondi que les matériaux utilisés précédemment.

    Embassy of Bricks and Logs utilise pour l'isolation de ses manteaux des fibres en polyester recyclé. La doublure est certifiée Oeko-tex. Le coton utilisé par la marque est systématiquement du coton biologique. Embassy of Bricks and Logs utilise des fermetures à glissière de haute qualité YKK, certifiées Bluesign. Enfin, le tissu extérieur des manteaux est en tissu recyclé.

    Tous les accessoires (boutons pression, tirettes, œillets et ainsi de suite) sont également des produits certifiés Bluesign

    Un marque qui se donne les moyens de ses objectifs

    L’objectif de Embassy of Bricks and Logs était d’étendre la part de matériaux recyclés à 80% de la production totale d'ici la fin de 2021 : cette objectif est largement atteint puisque pour la saison automne/hiver 2020, la part de matériaux recyclés est de 93%.

    Les prochains objectifs de la marque sont t: 

    - de réaliser une collection 100% durable d'ici 2023

    - d’obtenir une certification tierce (Fairtrade, Fair Wear) d’ici 2025

  • Epi studio

    Epi studio

     ÉPI STUDIO est une marque de maillots de bain et d’accessoires française créé par Julie Lansom et Mathilde Hamart. Les collections  ÉPI STUDIO sont limitées à 50 pièces par modèle. Tous les maillots sont fabriqués en France dans un petit atelier de confection au bord de la mer. La première source d’inspiration de  ÉPI STUDIO est le corps féminin, dont la marque s’applique à en flatter toutes les courbes. ÉPI STUDIO offre une alternative à la mode jetable en proposant des maillots de bain éthiques et indémodables. Une grande importance est accordée aux matières, toutes italiennes et sélectionnées pour leur qualité et leurs propriétés gainantes. La plupart d’entre elles est composée de fils de polyamides 100% recyclés ou issue de l’”upcylcing. Tous les tissus sont certifiés OEKO-TEX ou CONFIDENCE IN TEXTILES et garantis sans substances nocives pour l’homme et l’environnement.

  • Facon Jacmin

    Facon Jacmin

    FAÇON JACMIN est le fruit d'une collaboration subtile et unique : Alexandra, styliste, a fait ses marques auprès des Maisons Margiela et Jean-Paul Gaultier; Ségolène, ingénieure civil et entrepreneur dans l'âme, était consultante. Se rejoignant totalement dans l’exigence de qualité, la détermination et le goût pour l'aventure, leur complicité trouve son expression la plus authentique à travers FAÇON JACMIN. FAÇON JACMIN propose un vestiaire intégralement en denim, moderne et féminin, totalement détaché de toute saison.

  • Fade Out Label

    Fade Out Label

    Fade Out, une marque berlinoise anti-conformiste

    Fade Out est une ligne unisexe de vêtements et d'accessoires créée par Andrea Bonfini à Berlin, à partir de matériaux recyclés. Le processus créatif et la production sont pensés comme une antithèse à la surproduction, le conformisme et l'exploitation du système engendré par la mode d'aujourd'hui. Andrea Bonfini décrit son label comme une marque cohérente, libérée des impératifs de tendance et de glamour propres à la fast fashion.

    La marque présente une seule collection permanente et les nouveaux modèles s’ajoutent au fur et à mesure au catalogue, soutenant ainsi une mode plus durable et un processus créatif plus sain. Les modèles qui posent pour les collections sont des ami.e.s, connaissances ou personnes qui inspirent Fade Out. 

    Le denim upcyclé, une matière phare

    Chaque pièce est unique. La plupart du temps elles sont également en taille unique, leur coupe oversize est travaillée soigneusement afin qu’elle puisse s’adapter à différentes occasions, morphologies et personnalités. Le denim est omniprésent chez Fade Out. Soigneusement coupées et déconstruites, les pièces en jean recyclées se mélangent pour former de belles mosaïques.  

    Les stylistes de la marque, Andrea Bonfini et Nicola Gomiero sourcent leurs matières dans les friperies berlinoises et au travers de bons plans inattendus. Leur technique de sérigraphie vient d’un célèbre squat punk à Berlin, KOPI

  • Fantôme

    Fantôme

    Fantome, une marque de maroquinerie durable

    Fantome confectionne de la maroquinerie et des accessoires de qualité afin que ceux-ci puissent durer aussi longtemps que possible. 

    La production des articles Fantome est basée sur l’upcycling (ou sur-cyclage) de chambres à air de vélo usées, sans utiliser de colle. Il n’y a donc pas de production de matières, et la marque est engagée dans un processus zéro déchet.

    Fantome est une entreprise familiale qui produit en petite série et ne génère donc pas de sur-stock.

    Une marque française et vegan

    Tous les articles Fantome sont fabriqués à la main, en France. Leurs fournisseurs et  artisans partenaires sont au plus proche du lieu de confection situé dans la région bordelaise. Lorsque certains accessoires ne se trouvent pas en France, la marque recherche un partenaire en proximité géographique, comme par exemple les curseurs qui sont fabriqués en Italie.

    Et, parce que Fantome ne souhaite pas encourager l’exploitation animale, toute la collection est vegan.

  • Gaëlle Constantini

    Gaëlle Constantini

    Une vision bienveillante et optimiste de la création de nouveaux vêtements 

    Gaëlle Constantini ne travaille que sur le principe de l'upcycling. Il s'agit de collecter, acheter, récupérer des textiles "seconde main" et de les transformer pour créer des nouveaux vêtements. Ce processus ne demande pas la production de nouvelle matière et utilise le moins de ressources possibles. Gaëlle Constantini a choisi de travailler avec du linge de maison type draps, housses de couette, rideaux, nappes et vêtements de travail, ce qui laisse plus de possibilité et de liberté au niveau de la coupe. Cette matière première destinée à la déchèterie est triée, nettoyée avec des détergents écologiques et distribuée aux différents ateliers de production partenaires. La collecte et les achats se font à l'intérieur d'une même région avec Emmaüs, le Relais, Guérissol… La démarche est globale : les chutes textiles sont triées et ramenées aux bennes La Fibre du Tri, afin qu’elles puissent être défilées, tous les déchets sont triés, le papier utilisé est du papier recyclé et les livraisons intra-muros sont garanties à vélo.

    Une création Made in France

    Gaëlle Constantini est 100% MADE IN FRANCE et a choisi de travailler avec des ateliers et chantiers d’insertion destinés aux chômeurs de longue durée, aux bénéficiaires du RSA, aux personnes en difficultés sociales et financières, souvent exclues de la société. Les ateliers d'insertion sont un moyen de créer le lien entre la jeune création et les personnes en grande difficulté. Gaëlle Constantini les accompagne dans l'apprentissage d'un nouveau métier, la couture, ou participe à leur montée en compétences à l'aide de chefs d'atelier et d'accompagnants qualifiés. Le but final est de localiser la production en insertion dans chaque région dans laquelle est distribuée la collection, de transmettre un savoir-faire, la couture, et aussi de promouvoir ce moyen de créer des vêtements auprès de la jeune création française pour palier à la délocalisation de la production textile vers l'Europe ou l'Asie. ​

    S'affranchir des normes édictées par l'industrie de la mode 

    Gaëlle Constantini a décidé de mettre au cœur de sa création la simplicité et l'élégance, dans le but idéaliste de diminuer le jugement et de remettre au centre les échanges. Gaëlle Constantini propose deux collections permanentes, qui sont étoffées de 4 ou 5 pièces fortes chaque saison. Toutes les pièces sont imaginées partant d'une forme géométrique et resserrées à certains endroits pour mettre en avant certaines formes et permettre l'adaptabilité du vêtement à au moins deux tailles. Votre corps change, le vêtement s'adapte.

  • Good Guys

    Good Guys

    Une marque pionnière et aujourd’hui reconnue

    Marion Hanania créé en 2011 la première marque de chaussures vegan en France ! Styliste parisienne et végétarienne, elle dessine ses modèles à Paris et les fait fabriquer au Portugal, dans des conditions de travail éthiques et en utilisant des matériaux eco-responsables et non-toxiques

    Good Guys a reçu le label Peta “Approved Vegan”, et également deux prix en 2014 (« meilleures chaussures homme ») et en 2015 (« marque vegan à suivre »). Good Guys a également reçu en 2015 le prestigieux prix international « Fashion.Net Award » dans la catégorie « Best vegan shoes brand ». Depuis lors, Good Guys s’est rapidement imposée comme un “must-have” auprès des amateurs de mode et des consommateurs responsables à l’international

    Une marque engagée dans une démarche durable

    La microfibre utilisée pour les chaussures Good Guys est à la fois antibactérienne, antimicrobienne, anti-odeur, respirante, hypoallergénique, anti-transpirante et bien sûr très solide. Les matériaux utilisés pour les chaussures sont fabriqués en Espagne ou en Italie, avec des processus de production qui respectent tous les standards de protection de l’environnement (certifiées Reach et Oeko-tex). Les usines contrôlent de façon stricte leurs déchets, l’émission des substances volatiles et recyclent l’eau utilisée. Les chaussures sont fabriquées en Espagne ou au Portugal, dans de petites usines familiales, et dans des conditions de travail éthiques

    Good Guys recherche en permanence de nouveaux matériaux de haute qualité, alternatifs au cuir. Leur principal centre d’attention aujourd’hui est d’améliorer leurs matériaux et d’en apporter de nouveaux dans leur cycle de production afin de s'inscrire toujours plus profondément dans une démarche durable. Leur objectif est d’arriver en 2021 à une production entièrement recyclable

  • Hoodlamb

    Hoodlamb

    Depuis le début des années 90, Hoodlamb participe activement à la réémergence du chanvre la mode. Le chanvre est une ressource naturelle parmi les plus incroyables au monde et la clé pour créer une mode durable pour le futur. Le chanvre est l’une des fibres naturelles les plus solides. Sa culture nourrit le sol, nécessite moitié moins d’eau que la culture du coton et ne nécessite pas de produits chimiques agricoles. Le chanvre est également la seule fibre textile émettrice de CO2, ce qui signifie que sa croissance réduit les émissions de carbone dans l'atmosphère. Le chanvre possède de merveilleux attributs naturels qui le rendent parfait pour les vêtements - il est naturel, résistant aux UV et hypoallergénique. Il respire également d'une manière qui le rend confortable malgré les températures extérieures.

  • Jean-Louis Mahe
  • Jenah St

    Jenah St

    La mission de Jenah St. est de prouver qu'il est possible de fabriquer un sac dans la plus pure tradition de l'industrie du luxe, en suivant ses standards, mais sans utiliser de peau animale. Jenah St. fabrique de beaux sacs robustes, en utilisant le savoir-faire italien, et casse ainsi l’idée préconçue selon laquelle un sac en cuir synthétique n'est pas aussi "noble" qu'un sac en cuir.

    Jenah St. est une marque vegan pour des questions de respect de l'espèce animale, mais aussi parce qu'un sac un cuir synthétique affecte moitié moins l'environnement qu'un sac en cuir animal (voir étude de classification des matériaux menée par le Global Fashion Agenda et BCG).

    Le slogan de la marque est "Follow the arrow" (suivre la flèche), il est imprimé dans chaque sac comme une invitation à suivre ce qui nous tient à cœur. Jenah St. suit sa flèche de deux manière : (1) en proposant une ligne d'accessoires responsables et vegan (2) en offrant un petit cadeau à chaque sac vendu : un porte clés fait main par une femme membre d'un centre de formation au Pakistan, lui permettant d'apprendre un métier pour devenir plus indépendante financièrement. La créatrice a vécu un an au Pakistan et y a rencontré la fondatrice de ce centre de formation, qui fait un travail formidable avec une école, un centre de formation et une clinique.

    La marque propose à ses clientes qui ont chéri leur sac pendant au moins un an de les restituer, en échange d’un coupon de 30%, afin d’essayer une autre pièce. Cet ancien sac sera ensuite réinjecté dans un deuxième cycle de consommation ou bien la matière et les accessoires seront réutilisés pour créer des pièces plus petites. Pour profiter de ce programme de recyclage, vous pouvez vous adresser directement à la boutique Manifeste011 via notre mail de contact contact@manifeste011.com.

  • Kuyichi

    Kuyichi

    A l’origine de Kuyichi, un projet social et environnemental

    La marque néerlandaise Kuyichi est née de la prise de conscience de  l’ONG Solidaridad de la pollution et de la pauvreté alors qu’ils exploraient l’industrie cotonnière au Pérou. Leurs efforts pour sensibiliser les agriculteurs et les encourager à produire du coton biologique se sont révélés infructueux car les marques textiles étaient réticentes à l’achat d’un tel coton, privant ainsi l’agriculture biologique de débouchés. 

    Solidaridad décide alors de créer sa propre marque de vêtement, avec l’objectif de fabriquer des produits écologiques et de commencer à transformer l’industrie. De ce projet naît Kuyichi, qui porte le nom du dieu arc-en-ciel dans la culture péruvienne, en 2000. 

    Une marque transparente, durable et juste

    Un jean peut devenir un vêtement écologique que lorsqu’il est porté encore et encore , lorsqu’il prend de l’âge. Fidèle à cette vision, Kuyichi ne réalise pas de collection saisonnière et préfère se concentrer sur des pièces intemporelles, qui durent dans le temps. Aucunes soldes ne sont pratiquées sur les jeans, conformément à la volonté de la marque de fournir aux clients, fournisseurs et revendeurs un prix juste, et ce, toute l’année. 

    Le denim de Kuyichi est 100% biologique et sans produit chimique. Une telle culture permet de freiner la pollution des sols et de l’eau et la destruction de la faune et la flore locales tout en réduisant les émissions de C02 de 60% comparé à une culture de coton traditionnel. 

    Dans un soucis de transparence, Kuyichi publie chaque année, un rapport sur son impact environnemental et social, le Sustainability Report.

  • Lapidarium
  • Magnethik

    Magnethik

    Une marque française créée par une vegan passionnée de mode 

    Magnethik est une marque française créée en 2016, par une amoureuse de la mode et vegan convaincue. Confrontée à un manque d’offre, elle décide de créer sa propre marque  de maroquinerie vegan dont les fondements sont l’éthique et le respect de l’environnement, des hommes et des animaux. Depuis, l’offre de la marque Magnethik s’est développée, et propose aujourd’hui manteaux et pulls vegan.

    Une marque Made In France engagée

    La dimension locale est  chère à Magnethik. Les sacs vegan sont fabriqués dans un atelier familial à Paris. 

    La marque dispose de plusieurs labels qui attestent de l’attention portée au choix des matériaux utilisés pour produire ses articles :

    • le label GREENGARD, qui garantit un processus de fabrication avec de faibles émissions de produits chimiques et de particules
    • le coton utilisé pour les doublures est du coton bio certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), ce qui garantit que sa transformation, sa fabrication, son emballage et son étiquetage, sa distribution et son commerce répondent à des critères environnementaux et sociaux 
    • les produits Magnethik  sont vegan et labellisés PETA

    Enfin, les fermetures éclairs YKK sont évaluées via l’indice Higg 2.0, un outil d’évaluation développé par la Sustainable Apparel Coalition, qui évalue l'impact environnemental et social des usines

    Engagée pour une meilleure gestion des déchets liés à la production de ses produits, la marque Magnethik propose désormais une matière à base de déchets de maïs recyclé et de pâte de bois

    Magnethik s’engage socialement, en reversant une partie de ses profits à l’ONG Hinbag, qui permet à des femmes des bidonvilles de New Delhi d’utiliser leur savoir-faire afin de produire des tote bag en coton biologique. 

  • ManifesteO11
  • Martine Jarlgaard
  • Matt & Nat

    Matt & Nat

    Matt & Nat , pionnier du sac vegan 

    Créée par Inder Bendi il y a 20 ans, Matt & Nat  signifie «material & nature», matériau et nature. Faisant partie des marques d’accessoires vegan les plus connuesMatt & Nat a également lancé une ligne de chaussures il y a quelques années. Les collections sont toutes conçues à Montréal, au Québec. 

    Des matériaux respectueux de l’environnement

    Matt & Nat utilise des matériaux écologiques tels que le nylon, le liège et le caoutchouc recyclés mais aussi du simili cuir vegan, le PU (polyuréthane). Le PU est moins nocif pour l'environnement que le PVC et son utilisation est définitivement préférée par la marque. Toutes les doublures sont fabriquées avec des bouteilles recyclées à 100%. Environ 21 bouteilles en plastique sont recyclées pour chaque sac Matt & Nat.  

    Matt & Nat a récemment développé une nouvelle ligne, PURITY, réalisée à partir de matériaux 100% recyclés. L’extérieur est en PVB (Polyvinyl Butyral), matériau provenant de résine de pare-brise recyclée et la doublure en PET (bouteille plastique recyclées). C’est cette ligne que nous privilégions pour Manifeste011.

    Un processus de fabrication social

    Les sacs et accessoires Matt & Nat sont produits en Chine, au sein d’usines à taille humaine avec des normes environnementales et sociales exceptionnelles, avec lesquelles Matt & Nat entretient des relations de longue date. Ces usines sont toutes éligibles à la certification standard SA8000®. La norme SA8000® est la principale norme de certification sociale pour les usines et les organisations à travers le monde. Elle pose un cadre général qui aide les organisations certifiées à œuvrer en faveur du traitement équitable des travailleurs dans tous les secteurs et dans tous les pays. Une certification SA8000 accréditée fournit donc l'assurance permanente et fiable du respect de certains critères de performance sociale au sein d’une organisation, et leur permet également de prévenir les risques sociaux et professionnels. 

    Des produits conçus pour durer

    Les produits Matt & Nat ont des styles intemporels et durables. Chaque saison, plusieurs tests de contrôle de la qualité sont effectués sur tous les nouveaux produits pour tester l'usure des matériaux. Les sacs sont aussi fonctionnels et résistants et peuvent donc durer très longtemps.

  • Mila Vert

    Mila Vert

    Des tricots vegan fabriqués localement

    Mila Vert est une marque de vêtements au design intemporel et minimaliste, spécialisée dans les tricots de coton biologique de haute qualité

    Les vêtements sont produits en collaboration avec deux entreprises de couture familiales et un studio de tricot, tous situés en Slovénie, d'où provient la marque Mila Vert. La marque visite ses ateliers partenaires très souvent et a établit des relations personnelles avec chacun d’eux. Les environnements de travail sont sains, sûrs et non discriminatoires. Chaque employé dispose au moins d'un salaire minimum. Cette chaîne d’approvisionnement transparente, locale et traditionnelle garantit le respect des normes éthiques et un travail de qualité

    Afin d'éliminer les surplus de stock et d'éviter la surproduction, les vêtements Mila Vert sont  fabriqués sur commande . De cette façon, la marque lutte contre le gaspillage textile.

    Des collections vegan en coton bio certifié GOTS

    Mila vert s’engage à utiliser des tissus contenant au moins 90% de fibres écologiques, principalement du coton biologique certifié GOTS. Pour son coton, Mila vert travaille avec Cotonea, partenaire de deux coopératives d'agriculteurs, l'une au Kirghizistan et l'autre en Ouganda. Aujourd'hui, 10 000 personnes en Ouganda vivent de la culture du coton biologique pour Cotonea. La structure a formé les agriculteurs locaux à l'agriculture biologique et aux bonnes pratiques agricoles, permettant aux Ougandais de profiter de leurs ressources naturelles et de construire leur avenir.

    La marque n’utilise aucun produit ni sous-produit animal et toutes ses collections sont approuvées par PETA.

  • Minuit sur Terre

    Minuit sur Terre

    Une marque vegan et éthique

    Minuit sur Terre, marque bordelaise créée en 2017, place l’éthique au centre de ses préoccupations. Son ambition est de proposer des chaussures et des accessoires à la fois vegan (sans aucun produit d’origine animale) et à faible impact environnemental. Et tout cela en sans sacrifier la qualité ni le style des produits.

    Les chaussures et les accessoires Minuit sur Terre sont fabriquées au Portugal, à 959 kilomètres exactement du siège de l’entreprise. Pourquoi ce choix ? Pour trois raisons essentielles. Premièrement, le Portugal dispose d’un savoir-faire ancestral dans la chaussure et la maroquinerie. C’est donc naturellement que Minuit sur Terre a décidé de développer ses projets au sein d’usines portugaises. Deuxièmement, la proximité géographique des usines permet de limiter de manière non négligeable l’empreinte carbone des produits. Enfin, les artisans des ateliers portugais qui travaillent avec Minuit sur Terre réalisent un travail à la main, de haute qualité, et disposent d’excellentes conditions de travail et de sécurité, en raison d’une réglementation du travail stricte.

    A la recherche constante d'innovations éco-responsables

    Minuit sur terre prend à cœur de développer sans cesse de nouveaux matériaux vegan et responsables, pour proposer des chaussures et des accessoires toujours plus éthiques. Pour créer ses chaussures et ses sacs, la marque utilise par exemple une matière végétale neutre en carbone, fabriquée à base de céréales mélangées à des fibres synthétiques recyclées. En 2020, Minuit sur Terre a été la première marque à utiliser un matériau révolutionnaire à base de raisins (déchets viticoles) et d’huiles végétales. Il s’agit à ce jour de la matière alternative au cuir animal la plus écologique.

  • Noumenon

    Noumenon

    Noumenon a été fondée en 2016 par Dena Simaite, avec l'idée de combiner éthique et esthétique. Inspirée par le monde noumenal du philosophe Kant, Dena a pour vision de créer une mode sans cruauté, produite de manière éthique et intemporelle. Les tissus utilisés pour fabriquer les vêtements Noumenon proviennent d’Europe, pour limiter l’empreinte carbone. L’objectif de Noumenon est de ne travailler qu’avec des fournisseurs certifiés GOTS et BCI (Better Cotton Initiative). La norme mondiale sur les textiles organiques (GOTS) est reconnue comme la principale norme de traitement au monde pour les textiles fabriqués à partir de fibres organiques. Seuls les produits textiles contenant au moins 70% de fibres organiques peuvent être certifiés GOTS. Tous les intrants chimiques tels que les colorants doivent répondre à certains critères environnementaux. La Better Cotton Initiative soutient la durabilité environnementale, sociale et économique. La BCI veut s'assurer que les producteurs de coton apprennent à être indépendants et encourage l'intensification de l'action collective. Noumenon travaille aussi avec des tissus recyclés, pour donner une nouvelle vie aux tissus excédentaires. La plupart des tissus utilisés sont pas mélangés et peuvent donc être entièrement recyclés en fin de vie. Enfin l’encre que Noumenon utilise pour ses impressions est écologique et les étiquettes sont fabriquées avec du papier recyclé. Noumenon livre ses vêtements dans un emballage recyclé.

  • Nudie Jeans

    Nudie Jeans

    Nudie Jeans est une marque suédoise qui conçoit et fabrique des jeans avec du coton biologique. Les produits ne subissent aucun traitement ou lavage supplémentaire (jeans en denim sec). Lorsque le jean est usé, la marque s’engage à le réparer gratuitement, celui-ci devient alors un jean d’occasion… ou une matière première pour fabriquer un nouveau jean. L’objectif de Nudie Jeans est de développer une forme de consommation plus respectueuse de l’environnement. Nudie Jeans fait le choix de travailler de manière juste et éthique et de ne travaille donc qu’avec des fournisseurs qui partagent ses valeurs. Nudie Jeans est partenaire de la Fair Wear Foundation, ce qui lui permet de garantir des conditions de travail sûres et éthiques sur toute la ligne de production.

  • Olly

    Olly

    Olly est une marque française de lingerie éco-responsable, créée par Mathilde et Clémentine. 

    Leur ambition ? Sublimer nos fesses sans détruire la planète !

    Qu’est-ce qu’une lingerie éco-responsable ?

    Avant toute chose, c’est choisir des matériaux durables et à faible impact environnemental. Les sous-vêtements Olly sont donc fabriqués avec du coton biologique certifié GOTS, des dentelles recyclées, et des accessoires (élastiques etc) fabriqués en Europe. 

    Le coton biologique certifié GOTS est non seulement un coton cultivé sans pesticides, sans OGM et qui n’est pas blanchi au chlore mais les conditions de sa culture sont aussi garanties comme étant dignes. En plus de cela, ce coton bio est plus doux au toucher et permet à votre peau de ne pas être au contact de résidus de produits toxiques. Le coton biologique utilisé par Olly vient d'Inde, des Etats-Unis ou de Turquie, selon les arrivages. Il est ensuite tissé et teint en Allemagne.

    Les dentelles viennent d’Europe (France, Allemagne Autriche, Italie) ce qui garantit non seulement leur qualité mais aussi qu’elles sont fabriquées dans de bonne conditions. Certaines de ces dentelles sont fabriquées à partir de fibres recyclées en provenance d’Italie, la Q-NOVA. Ce recyclage de chutes de production textiles permet de réduire de 90% l’utilisation d’eau et de 80% les émissions de CO2 lors du processus productif… et s’inscrit dans une démarche zéro déchet, puisque ces chutes de tissus auraient été jetées. 

    Ces dentelles recyclées sont par ailleurs triplement certifiées :

    Norme internationale Global Recycle Standard System : la chaîne de contrôle, les pratiques sociales et environnementales et la composition chimique des produits doivent répondre à différents critères normés

    Label européen ECOLABEL : les produits correspondent aux normes environnementales établies,  et cela de l’extraction des matières premières à leur utilisation, en passant par leur fabrication. Les produits sont dont estimés durables, respectueux de l’environnement et de la santé. 

    Label Oekotex-100 : garanti que les textiles sont exempts de produits nocifs pour le corps et l’environnement. 

    Enfin, toutes les teintures utilisées par Olly sont labellisés Oekotex standard 100. Elles sont fabriquées en Allemagne.

    Du local !

    Etre une marque de lingerie engagée c’est aussi fabriquer ses culottes et ses soutien-gorges en Europe, se fournir avec des matières premières européennes. Tout cela permet de réduire l’empreinte carbone de la production.

    Des prix justes toute l’année 

    Les prix pratiqués par Olly sont fixes. Ils permettent à la marque de rétribuer correctement ses partenaires, reflète la qualité des produits et leurs coûts de développement.

    Avoir une dimension sociale jusqu’à l’expédition des colis 

    Olly travaille avec un atelier d’insertion proche de Paris pour tout ce qui est stockage et expéditions. Cette entreprise permet à des personnes en réinsertion d’être formées, accompagnées dans leurs démarches et vers l'obtention d'un emploi stable.

  • Organic Basics

    Organic Basics

    Organic Basics est une marque danoise qui existe depuis 2015. La marque est fortement engagée en faveur d’une mode plus écologique et plus responsable socialement. 

    Toutes les usines avec lesquelles travaille Organic Basics sont certifiées GOTS et Sedex (organisation à but non lucratif qui responsabilise les chaînes d’approvisionnement éthiques). Elles s’engagent à mettre en œuvre onze droits fondamentaux du travail pour leurs travailleurs au sein de leur chaîne d’approvisionnement. Il s’agit d’une approche auditée indépendamment, étape par étape, pour un meilleur environnement de travail. 

    Organic Basics sélectionne attentivement les matériaux avec lesquels vont être confectionnés les sous-vêtements. Les textiles doivent être écologiques, naturels, à faible impact. Le coton est un coton biologique originaire de Turquie, certifié GOTS et Standard 100 de OEKO-TEX® : en plus d’être biologique, il est cultivé par des humains traités comme des humains : salaires équitables, aucune discrimination et un emploi librement choisi. 

    Le nylon utilisé par Organic Basics est un nylon recyclé de première qualité, certifié GRS, d’origine italienne. 

    Le TENCEL ™ Lyocell est une matière respectueuse de l’environnement et biodégradable, issue de peupliers et de bouleaux qui poussent massivement en Europe centrale, et nécessitent 80% d’eau en moins par rapport à une culture de coton. 

    Toutes les teintures utilisées contiennent des colorants organiques, non nocifs.

    Organic Basics a créé le Fonds Organic Basics pour œuvrer en faveur de la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité.  Deux fois par an, la marque reverse une partie de ses bénéfices à des militants de terrain et à des organisations qui luttent en ce sens.

    Enfin, à travers l’étude et l’amélioration de l’ensemble de sa chaine d’approvisionnement et du cycle de vie de ses produits, Organic Basics cherche à limiter son empreinte carbone. Elle s’est d’ailleurs associée à Chooose, une organisation qui équilibre les émissions de carbone des entreprises et des particuliers en investissant dans des projets de réduction des émissions de CO2 vérifiés par l'ONU ou Gold Standard. Pour chaque vente, Organic Basics compense cent kilos de CO2, grâce au financement du parc éolien de Koru à Canakkale, en Turquie.

  • Paola Borde

    Paola Borde

    Paola Borde est un atelier qui s'engage dans une production 100% française respectueuse envers la Nature, l'Humanité et l'Animal. Ses fournisseurs se trouvent au Portugal pour le liège et en France pour les accessoires.

  • People Tree

    People Tree

    People Tree, la première marque de mode à appliquer les préceptes du commerce équitable

    La marque anglaise People Tree a été créée en 1991 par Safia Minney. 

    La mission de la marque peut se résumer en quatre points : 

    1. soutenir ses partenaires producteurs vers l’indépendance économique et leur permettre de contrôler leur environnement
    2. œuvrer en faveur de l’environnement : utiliser les ressources naturelles de manière appropriée et soutenir les initiatives respectueuses du vivant, pour un monde plus durable
    3. proposer à ses clients des articles de mode de qualité, abordables, et promouvoir à travers eux les préceptes du commerce équitable
    4. donner l’exemple en montrant qu’il est possible de construire un business vertueux

    La marque People Tree s’inscrit donc pleinement dans une démarche de commerce équitable. Le commerce équitable est un commerce qui offre aux producteurs des pays en développement de meilleurs prix, des conditions de travail décentes, et des conditions commerciales équitables. Les entreprises se doivent de payer à prix justes (jamais en-dessous du prix du marché), là où le commerce conventionnel discrimine la plupart du temps les producteurs les plus pauvres et les plus faibles.

    Responsabilité sociale et environnementale

    Pour produire ses collections, People Tree sélectionne attentivement des matières à faible impact environnemental. Les teintures utilisées pour les vêtements ne contiennent pas de produits chimiques azoïques nocifs et d’une manière générale, la marque évite d’utiliser des matières plastiques et toxiques.

    La marque aide par ailleurs les producteurs à combiner leurs compétences traditionnelles avec les nouvelles technologies disponibles. En maintenant leurs compétences ancestrales comme le tissage ou le tricotage à la main, People Tree permet de créer de l’emploi dans des zones rurales où il fait défaut. 

    Fondation People Tree

    La Fondation People Tree est un organisme indépendant, créé en même temps que la marque, et qui travaille aux côtés de la Fair Trade Company. La mission de la Fondation People Tree est de promouvoir la justice environnementale et le commerce équitable. Ainsi, elle apporte son aide à des agriculteurs et des artisans, à travers de la formation, des soutiens techniques et des aides à la mise en place d'initiatives en faveur de l’environnement.

  • Phipps

    Phipps

    Phipps s’est donné pour mission d’explorer le concept de durabilité et de responsabilité environnementale dans le domaine du Style. Phipps créé des produits fabriqués dans le respect de l’environnement, via des pratiques de fabrication durables et des matériaux respectueux de l’environnement. La plupart des vêtements sont fabriqués au Portugal dans des usines qui recyclent leurs déchets, réutilisent l’eau traitable, utilisent des énergies renouvelables et offrent des conditions de travail équitables.
    Phipps a été créé en 2017 par Spencer Phipps, né à San Francisco et ancien étudiant de la Parsons School of Design de New-York. Diplômé en 2008, en tant que « designer de l’année », pour sa collection de dernière année : « une première exploration de la mode durable ». Avant de lancer sa marque, il a travaillé chez Marc Jacobs et avec Dries Van Noten. Il habite désormais à Paris.

  • Poétique

    Poétique

    Poétique Paris est une maison de mode française éthique et respectueuse des animaux. Poétique travaille avec des matières innovantes fabriquées de façon responsable en Italie et en France. Les modèles sont créés à Paris et les doublures sont dessinées exclusivement pour Poétique Paris. La confection est française, les pièces sont assemblées avec soin au sein d’ateliers éthiques et solidaires. 

  • Rombaut

    Rombaut

    Le design de Mats Rombaut vise à moderniser notre façon de penser. En proposant des valeurs esthétiques et humanistes fortes, ROMBAUT vise à donner une voie à un monde qui a besoin de changement - un concept progressiste pour un avenir plus équitable. La vision sous-jacente est un mode de vie écologique, à travers des conceptions radicales où les matériaux jouent un rôle fondamental, tant dans le style que dans la philosophie. La couleur, la forme et les détails sont précis et tournés vers l'avenir. ROMBAUT transforme les matériaux, créé de nouvelles innovations matérielles en pierre, écorce d'arbre, caoutchouc naturel, cellulose de coton et fibre de noix de coco. Tous les matériaux et tissus sont conçus de manière durable - il n'y a pas de substances toxiques ou d'origine animale impliquées. Au lieu de cela, ROMBAUT développe des matériaux à base de plantes et est déterminé à protéger la biodiversité de notre environnement. Le designer belge Mats Rombaut est basé à Paris. ROMBAUT est son premier projet solo après plus de cinq ans d’expérience dans le développement et la production d’accessoires pour homme à Paris (collection masculine Lanvin, puis Damir Doma). Il s'inspire des processus naturels, de la biotechnologie, de l'art et de la musique.

  • Signe

    Signe

    La marque Signe fait en sorte que tout le processus de conception soit réuni sous le même toit, pour conserver l'artisanat et la qualité de la production. Il y a donc un contrôle de tous les paramètres et de la qualité de l'ensemble du processus. La production a lieu au Danemark, et garanti une éthique absolue, dans un environnement non discriminant, sain, sûr et positif.

    Lors de la sélection des matériaux, Signe fait en sorte que tous les tissus soient biologiques et certifiés par le Global Organic Textile Standard (GOTS).

    Chaque fois que possible, les tissus sont conservés non blanchis et uniquement dans des couleurs naturelles. Si un textile doit être blanchi, Signe utilise l'oxybleach, qui est une méthode de blanchiment à faible impact sans danger, basée sur l'oxygène, et qui ne laisse aucun résidu.

  • Super Marché

    Super Marché

    Super Marché transforme des vêtements de seconde main pour créer des collections pour femmes et pour hommes avec des modèles pensés pour avoir du style, être confortables, pratiques et de qualité. La marque fait de l’upcycling à travers la valorisation et la transformation de vêtements déjà existants. Super Marché fait des pièces uniques, le même modèle est décliné plusieurs fois, mais chaque vêtement d’origine est différent. Les pièces sont assemblées dans des ateliers de couture qui permettent l’insertion professionnelle à Paris et à Saint-Denis. Super Marché est née de l’envie d’utiliser des vêtements déjà existants pour proposer un vestiaire moderne fabriqué dans des conditions de travail bienveillantes.

  • Swedish Stockings

    Swedish Stockings

    L’ambition de Swedish stockings : transformer l’industrie

    Swedish Stockings s’inscrit dans une démarche responsable à plusieurs niveaux. Son objectif est de faire en sorte que les collants ne soient plus un produit jetable, mais au contraire un produit fait pour durer.

    Tous les collants Swedish Stockings sont fabriqués à partir de fils recyclés de nylon. La plupart des collants sont fabriqués avec du nylon vierge, dont la production est très polluante. 

    Swedish Stockings utilise des colorants végétaux et leurs procédés de teinture consomme 20% d’énergie en moins que des équipements standards et ne produit aucune émission de dioxyde de carbone. 50% de l’eau utilisée au cours de la teinture est réutilisée et l’autre moitié est purifiée.

    Swedish Stockings incite les consommateurs à renvoyer leurs anciens collants, pour pouvoir les recycler.

    Des normes sociales et environnementales élevées

    Toutes les matières premières utilisées par Swedish Stockings viennent d’Europe, et la production des collants est elle aussi européenne. Les produits sont tricotés en Italie, dans une usine qui respecte des normes éthiques, sociales et environnementales très élevées. L’usine s’implique par exemple dans de nombreuses initiatives sociales, comme la lutte contre le handicap, la distribution de nourriture aux plus démunis

    L’usine italienne cherche à limiter au maximum sa production de déchets ou à les valoriser - elle utilise par exemple des rebuts pour faire des échantillons. Tous les papiers et plastiques sont recyclés. 36% de la production provient de l’énergie délivrée par des panneaux solaires et 64% restants d’énergies renouvelables (éolienne et solaire pour la plupart).

  • Sydney Brown

    Sydney Brown

    Sydney Brown est née de la conviction que le luxe pouvait être produit de manière écologique. En adoptant une approche holistique du design, la démarche de Sydney Brown respecte l'environnement et utilise des matériaux durables. Les principes fondamentaux de la marque tournent autour du concept de « respect de la vie » et ce respect de la vie s’étend à trois domaines : Conditions de travail humaines, pratiques de travail équitables, santé des pieds et confort des chaussures. Chaque chaussure est fabriquée à la main dans une usine ultramoderne près de Porto, au Portugal, engagée dans le développement durable, la haute performance et les nouvelles technologies. Bien-être animal. Aucun matériau dérivé de produits d'origine animale. Chaque élément de la chaussure est exempt de produits d'origine animale, les colles sans origine animale sont développées en interne, les chaussures sont100% véganes et approuvés PETA. Environnement. Utilisation minimale de substances dangereuses et de ressources non renouvelables, mise en place de procédés peu gourmands en énergie et en eau, et production minimale de déchets. Chaque composant de la chaussure est soigneusement conçu pour s'adapter à la philosophie de la marque en utilisant des matériaux recyclés et durables. Chaque saison, Sydney Brown s’efforçe de les améliorer et de les développer plus encore.

  • The Woods
  • Veja

    Veja

    Une marque française pionnière du commerce équitable dans la mode

    Veja (« regarde » en portugais), est une marque française créée en 2004. Son ambition est de proposer une basket solidaire et à faible impact environnemental

    Depuis quelques années, Veja a lancé une gamme de baskets vegan, et c’est bien sur celle-ci que nous distribuons chez Manifeste011.

    Afin de minimiser l’impact environnemental de ses chaussures, Veja veille à travailler avec des matériaux écologiques. Le coton, que le trouve notamment dans les lacets, est du coton biologique, qui pousse au Brésil ou au Pérou. Tout proche donc du lieu de production des chaussures, puisque celles-ci sont fabriquées dans la région de Porto Alegre au Brésil. Le caoutchouc des semelles est du caoutchouc sauvage d’Amazonie, beaucoup moins polluant que le caoutchouc synthétique à base de pétrole. 

    Une vision équitable du commerce

    Afin de défendre un commerce solidaire, Veja travaille en direct avec les producteurs, sans intermédiaires, et à un prix fixé d’avance. Ainsi, les récoltes des paysans sont en partie pré-financées, ce qui leur permet de vivre correctement et de réinvestir dans le développement de leur exploitation. C’est ce qu’on appelle le commerce équitable, un commerce gagnant/gagnant où personne n’est exploité.

    Pour ce qui est de la production, Veja fait fabriquer ses chaussures dans son usine de Porto Alegre, une région où les droits des salariés sont conformes à la réglementation de l’Organisation Internationale du Travail. Les ouvriers sont domiciliés non loin de l’usine, leurs horaires sont limités à 40h par semaine et ils bénéficient d’une couverture sociale et de congés payés. Leur salaire, quant à lui, est un tiers supérieur au minimum légal. Cet engagement social est également une composante du commerce équitable.

    Veja démontre donc avec brio que l’on peut s’engager en faveur de l’environnement et d’un commerce plus responsable en portant une belle paire de baskets !

  • VIRON

    VIRON

    Une philosophie de marque enracinée dans la jeunesse et la contre-culture

    “ Nous avons maintenant besoin d'une action radicale (...) la contre-culture est essentielle pour tracer une nouvelle voie et mettre en place de nouveaux systèmes. C'est à nous de définir le monde dans lequel nous voulons vivre.” 

    Basée à Paris, l’ambition de la jeune marque de chaussures vegan Viròn est claire : développer de nouvelles idées et des alternatives durables de manière collaborative. Ses valeurs sont l’ouverture, l’inclusion et la démocratie.

    Des matériaux et une production éco-responsables

    Tous les matériaux utilisés par Viròn sont vegan

    Le simili cuir de pomme provient de résidus de pommes de l'industrie alimentaire. La peau est collectée, séchée, réduite en poudre et envoyée dans une usine où elle est ensuite mélangée avec du polyuréthane (PU), afin d'obtenir une texture ferme et lisse.

    Viròn utilise également du simili cuir de maïs, également issu de l'industrie alimentaire. Les résidus de maïs sont transformés en cire qui, mêlée à du polyester, se transforme en matière. 

    La marque veille à utiliser le moins de matériaux vierges possible afin de réduire son empreinte carbone. Les toiles textiles utilisées proviennent d’anciens textiles militaires que la marque source en France, puis qu’elle recycle. Les semelles sont fabriquées en grande majorité avec du caoutchouc recyclé, et peuvent se recycler en nouvelle chaussure en fin de cycle.

    Les chaussures vegan Viròn sont emballées dans un papier Kraft et une boite en carton recyclée et biodégradable, fermée avec un ruban Kraft sans plastique.

    Viròn a choisi de produire ses chaussures dans une usine spécialisée dans la production de chaussures vegan, à Guimarães, au Portugal. Cette usine applique des normes sociales élevées. Près de 40% des travailleurs sont employés depuis plus de 15 ans, et tous bénéficient de formations et d’autres droits fondamentaux comme la liberté syndicale et les principes de non-discrimination. Par ailleurs, l’usine est engagée dans un processus d’amélioration de son impact environnemental : réduire ses émissions de gaz à effet de serre, sa consommation d’eau et d’énergie et ses déchets. De nouvelles normes sont adoptées au fil des ans.

    Enfin, la marque travaille avec différentes organisations pour garantir la transparence, la durabilité et la qualité de sa production

    • PETA, qui certifie que les produits sont vegan
    • 1% For The Planet, organisation via laquelle Viròn octroie 1% de ses revenus annuels à des associations caritatives environnementales
    • GreenShoes4All, qui analyse les produits et aide Viròn à calculer son impact

    Fermer la boucle

    Viròn a choisi de “fermer la boucle” de son cycle de production, afin de réduire de manière drastique son empreinte carbone. Ainsi, chaque consommateur peut retourner les chaussures Viròn qu’il ne porte plus à l’usine. La semelle sera réutilisée pour produire une nouvelle semelle, instaurant ainsi un cycle infini de recyclage du caoutchouc. Pour remercier les consommateurs de contribuer à cette opération, la marque leur offre un bon cadeau de 20€ à valoir sur leur prochain achat.

  • Waiting For  The Sun

    Waiting For The Sun

    Waiting For The Sun est une marque française qui existe depuis 2009.

    Son ambition est d’allier design et innovation tout en étant le plus écologique possible. La marque porte donc l’innovation écologique comme l’un de ses fondements, et investit en recherche et développement pour imaginer des nouveaux matériaux toujours plus responsables.

    Récemment, Waiting for The Sun a développé un nouveau matériau, le bio-acétate, entièrement biodégradable, et donc recyclable à l’infini

  • WARRIORECORDS x MANIFESTEO11

    WARRIORECORDS x MANIFESTEO11

    WARRIORECORDS x Manifeste011

    WARRIORECORDS, label engagé créé par Rebeka Warrior, s'associe à Manifeste011, première boutique dédiée à la mode et l'art de vivre vegan et responsable à Paris, co-fondée par Maud Pouzin.

    WARRIORECORDS, dont Maud Pouzin fait également partie, souhaite développer un merchandising le plus propre, responsable et vegan possible, et choisi donc naturellement de travailler avec Manifeste011

    L'industrie textile est l'une des plus polluantes au monde et il existe des alternatives pour produire mieux, au prix le plus juste possible.

    WARRIORECORDS, une maison inclusive, diversifiée et engagée

    WARRIORECORDS  est une maison qui affiche clairement ses valeurs : queer, transféministe, anti-raciste et résistante.

    Cette entreprise familiale (dont Rebeka Warrior se plaît à penser qu'elle est la mère) a pour volonté de responsabiliser et de faire réapparaître des valeurs au cœur de leurs métiers.

    Rassembler Techno, Acid, Hardcore, Poésie sonore, EBM, Chanson Mélancolique, Musique Expérimentale (...), sous un même drapeau noir.

    La première sortie de WARRIORECORDS sera le nouvel album de Mansfield.TYA en février 2021.

    Les sorties suivantes seront des inédits de Cassie Raptor, Moesha 13, Maud Geffray et Vimala Pons. Un casting 100% féminin.

    WARRIORECORDS souhaite agir, à son échelle, en espérant que cette nouvelle structure ait un impact sur notre communauté.

    En fait, WARRIORECORDS veut juste redonner à la musique ses vocations premières : faire danser, penser, fédérer, pleurer et s'aimer.

    Lire le communiqué : https://www.warriorecords.com/

  • Wills London
  • WWOW

    WWOW

    WWoW (acronyme pour Wonder Women of the World), propose des produits de maroquinerie végétale et des bijoux, designés et fabriqués à Paris. WWoW cherche à embellir la vie et la planète avec ses produits modernes et féminins porteur d'un message positif et inclusif d'empowerment des femmes. La marque favorise la circularité des matières et transforme les chutes de production en bijoux et petits accessoires. WWOW oeuvre en faveur de la protection de l’environnement et fait ainsi partie du mouvement 1% For The Planet.

  • Wylde